PORTRAITISTE DE FRANCE : INTERVIEW DE XAVIER FERRANDEZ

Concours

DERNIERE MINUTE

Journée de conférences et rencontres photographiques à Marse...

04/2022 — En savoir plus

Ouvertures des inscriptions pour le PDF 2023

03/2022 — En savoir plus
PORTRAITISTE DE FRANCE : INTERVIEW DE XAVIER FERRANDEZ

PORTRAITISTE DE FRANCE : INTERVIEW DE XAVIER FERRANDEZ

Nous avons souhaité donner la parole à des lauréats du PDF pour écouter leur histoire et comprendre leur parcours. C'est aujourd'hui au tour de Xavier Ferrandez, Portraitiste de France Excellence 2021, de partager son vécu durant cette aventure.
Pourquoi avez vous eu envie de présenter le PDF 2021 ?

Au niveau de la FFPMI région Occitanie, nous avons un groupe qui est assez soudé, nous nous rencontrons souvent. Nous avons des éléments forts qui nous incitent à présenter des concours afin de nous remettre en question tant sur notre travail que sur notre philosophie concernant la photographie.

L'émulation créée sur notre région a incité beaucoup de photographes à sortir de leur zone de confort, et ainsi à vouloir présenter le Portraitiste de France. Nous avons organisé plusieurs rendez-vous de lecture de portfolios, d'explications, d’analyse d’images afin de permettre à chacun d’améliorer ses portraits.

Pour moi, être photographe va au-delà de l'exercice d'un métier. Il s'agit de savoir et pouvoir exprimer une émotion, un moment particulier, une atmosphère, un témoignage au travers d'une photographie. J'ai également profité du temps libre que nous avions lors du confinement pour me motiver et ne pas stagner, afin de développer mon côté créatif et développer le domaine d'activité dans lequel je travaillais auparavant à savoir la photographie de Cosplay, des figurines de collection, de personnes, et c'est pourquoi j'ai présenté différents concours la même année.

J'ai eu envie envie de présenter le PDF à plusieurs titres : tout d'abord, pour confronter mes productions à celles de mes confrères car nous apprenons et progressons également grâce à l'émulation et aux challenges professionnels. Étant très impliqué dans le monde de la photographie, j'ai souhaité témoigner pour que d'autres aient envie de sauter le pas et s'investissent dans ce beau métier. Enfin, je l'ai fait pour le partage. En effet, je ne peux pas imaginer mon travail sans partage, sans personne pour regarder, admirer, critiquer et donc me faire progresser. 

Que pouvez-vous nous dire sur l’étape de création / constitution de votre dossier ?

Pour ma part, la partie studio était la plus évidente. Il s'agit en effet de ma production Clients. Aujourd'hui 95 % de mon activité est dédiée à la photographie en studio, que ce soit directement chez le client, dans les entreprises ou dans les salons. J'aime maitriser mon environnement, ne pas être dépendant d'éléments tiers et surtout aller à l’essentiel. La partie Photographie en extérieur a suscité plus de réflexion pour ma part. J'ai d'abord essayé de faire le bon choix dans ma production portrait puis j'ai poursuivi mon travail avec les sujets que je ne pratique pas habituellement (bébé, femme enceinte.)
 
Que retirez-vous de cette expérience de création guidée avec des règles imposées ?


Je pense que participer au portraitiste de France avec des règles imposées n'est pas particulièrement contraignant, étant donné que lorsqu'un client vous contacte, nous devons définir les impératifs et établir un cahier des charges. Le concours respecte ce que nous vivons tous les jours.

Qu’est-ce que cela vous a apporté d’être titré Portraitiste de France ? Avez-vous fait une communication spéciale dessus ? Avez-vous vu un changement d’activité sur votre studio ?

Tout d'abord, la participation à ce titre est un peu comme le plaisir que l'on éprouve à préparer un voyage. La préparation est souvent  tout aussi importante que le voyage en lui-même. La préparation fait partie du voyage. Vient ensuite le jour de la remise des prix. Si l'on obtient un titre, on est heureux, mais il ne faut pas oublier que ce n'est qu'un moment fugace de l'existence. C'est très bien, on est heureux, on partage avec nos proches, nos amis, nos soutiens, ce qui ont cru en nous. C'est également un moment important où l'on doit aller vers ceux dont la production n'a pas été primée et qui ont malgré tout beaucoup travaillé. Il est très important de leur dire que moi aussi je suis tombé, souvent ... mais qu'avec encore et toujours des efforts, un jour on y arrive. C'est d'ailleurs également l'une des raisons de mon investissement à la FFPMI afin d'aider certains à progresser s'ils le souhaitent, et continuer à apprendre des générations qui m'ont précédé et continuent à m'enseigner. À ce jour, j'expose le diplôme lors de salons dédiés au Cosplay, ceci m'a permis de toucher des familles qui jusque-là n'osaient pas franchir le pas des photographies en convention.

J'ai affiché le titre sur mon site Internet, sur les réseaux sociaux. Des particuliers et des sociétés me contactent sur mon secteur, ils sont intrigués par le titre, et ont tendance à vouloir mettre en avant celui-ci.

Est-ce que vous allez retenter le PDF 2023 ?

Bien évidemment, le challenge avant tout, le plaisir de pouvoir partager un super moment avec les collègues et l'occasion de voir où nous pouvons chacun nous améliorer suivant les domaines.


Le mot de la fin ? 

Je ne vous partagerai qu'un leitmotiv : la fortune sourit aux audacieux.
Ne soyez plus spectateur et devenez l'acteur de votre propre aventure.


Xavier Ferrandez - Portraitiste de France Excellence 2021

Xavier Ferrandez - Portraitiste de France Excellence 2021