Chargement...

Covid-19

Évènements
Covid-19

Covid-19

PHOTOGRAPHES ET ARTISANS DE L’IMAGE - COMMENT FAIRE FACE AU CORONAVIRUS?

Samedi 14 mars le gouvernement a annoncé le passage en phase 3 de l’épidémie de coronavirus.
Qu’est-ce-que cela signifie? Que le virus circule déjà largement sur le territoire, qu’il est en phase de croissance exponentielle, qu’il y a un risque important que vous soyez porteur sain et que la situation sanitaire devient très préoccupante.

Le risque principal est que notre système de santé soit complètement débordé et qu’il ne soit plus en mesure de prendre en charge les patients qui en ont besoin. Que ce soit des patients atteints par le coronavirus, ou tout autre patient nécessitant des soins. La situation hospitalière est déjà critique… Tout le monde risque de voir sa santé compromise par le manque de conscience collective de chacun. L’enjeu sanitaire est donc réel, le risque grand et cela concerne TOUT LE MONDE.

Le pays est passé à des mesures de confinement et de distanciation sociale STRICTES. Ces mesures risquent de se durcir encore dans les heures à venir…
En dehors des activités professionnelles indispensables au bon fonctionnement de la nation et aux besoins vitaux (alimentaire et santé), il est demandé à chacun de limiter ses déplacements au strict minimum (pas de voyage), de s’organiser pour travailler à son domicile (sans accueillir de client), de fermer tous les commerces non essentiels, de reporter tout événement, rencontres familiales ou amicales, d’éviter tout rassemblement dans des lieux publics (même extérieurs), etc. Bref, d’éliminer toute interaction sociale non indispensable et de rester chez soi. On espère que cette mesure sera la plus courte possible, mais il est probable qu’elle soit maintenue 3-4 semaines minimum. #onrestechezsoi

Nous portons tous la responsabilité de respecter ces mesures et de les encourager au maximum afin d’espérer une sortie de crise la plus rapide possible. #civisme

En tant qu’artisans de l’image, nous ne faisons pas un métier indispensable dans le contexte de crise actuelle. Il nous faut donc prendre les mesures qui s’imposent et suspendre toute activité entraînant un contact direct avec nos clients.

Les conséquences économiques seront sévères pour chacun, nous en sommes tous conscients... Nous espérons des actions suffisantes de la part du gouvernement pour aider le plus grand nombre à résister à cette crise. La FFPMI et les autres organisations professionnelles se mobilisent pour que les artisans ne soient pas oubliés (voir ci-dessous pour les premières mesures que vous pouvez entreprendre)
Pour le moment, pour espérer une sortie de crise la plus rapide possible, nous n’avons pas le choix. Ne pas respecter les mesures de confinement serait inconscient en termes de risque sanitaire, mais également de risque économique.

La mesure de distanciation sociale mise en place ne sera efficace que si un maximum de gens la respecte en même temps. Les notions de nombre de personnes strictement isolées et de synchronisation sont primordiales. Cette mesure doit être massive et tous en même temps! Il n’y a qu’à cette condition que nous pouvons être optimistes et espérer limiter les dégâts en termes de santé pour tous et de conséquences financières pour nos entreprises. Nous sommes encore en mesure de freiner cette catastrophe sanitaire et économique, agissons!  #optimisme

La FFPMI encourage donc très fortement tous ses adhérents et plus largement tous les professionnels de l’image à prendre leurs responsabilités et à respecter strictement les mesures de confinement:

  • en fermant studios et boutiques dès à présent;
  • en reportant jusqu’à une date ultérieure toutes les prises de vue qui étaient prévues les 3 prochaines semaines (au minimum… prévoir un mois semble beaucoup plus prudent), que ce soient des prises de vue en intérieur ou en extérieur;
  • en refusant tout contact en présentiel avec vos clients et prospects, et en mettant en place des solutions virtuelles (visioconférences) pour les rendez-vous, découvertes d’images, etc.
  • en accompagnant vos clients dans la compréhension de ces mesures, et en les encourageant à les respecter de façon stricte eux aussi. Mais montrez-leur votre solidarité et votre empathie (pensez en particulier à vos mariés qui doivent particulièrement mal vivre la situation, soutenez-les et aidez-les à reporter);
  • en aidant à la prise de conscience collective par des partages d’information et une sensibilisation active de vos proches, vos réseaux, vos communautés, etc. sur l’importance que ces mesures soient respectées par TOUS. #partage


Le coronavirus est un défi que nous devons relever collectivement. Chaque action individuelle qui va à l’encontre des mesures de confinement nuit fortement à l’action collective en affaiblissant sa portée. Le risque, c’est une aggravation à la fois sanitaire et économique majeure. Car les mesures devront être maintenues plus longtemps, les systèmes de santé ne pourront pas suivre entraînant une plus forte mortalité et nos entreprises ne pourront pas retrouver une activité suffisante assez vite pour survivre.

Il n’y a qu’en respectant le confinement au maximum que nous pourrons participer à l’action collective, freiner drastiquement la propagation du virus, espérer infléchir rapidement la courbe épidémique en France, et pouvoir reprendre nos activités normalement. Nous devons compter sur le courage, la patience, le respect, le civisme et la détermination de chacun, pour le bien de tous. #solidarité


Nous avons essayé de répondre aux questions et inquiétudes des photographes relevées depuis 48h sur les réseaux sociaux.

Comment patienter sans source de revenus?
Certaines mesures sont d’ores et déjà possibles pour alléger votre quotidien.
Vous pourrez trouver sur la page facebook de la FFPMI différents partages d’articles expliquant quelles actions vous pouvez entreprendre. N’hésitez pas à vous rapprocher de vos présidents de région qui pourront vous accompagner dans la compréhension de ces mesures.

Quelques pistes non exhaustives:

  • engager la discussion avec vos clients pour encourager le report de vos contrats plutôt que leur annulation, et ainsi conserver les acomptes;
  • demander un report du paiement de vos cotisations sociales (via votre compte URSSAF); 
  • demander à moduler votre taux d’imposition et à reporter vos paiements d’acompte (via votre espace impots.gouv.fr);
  • pour les parents, un des 2 parents peut bénéficier d’indemnités journalières de garde d’enfant pendant 14 jours (renseignez-vous via votre compte ameli.fr);
  • engager la discussion avec vos propriétaires pour retarder le paiement de vos loyers; 
  • suspendre les abonnements non essentiels, essayer de réduire vos charges au maximum pendant la période de fermeture, etc.;
  • contacter votre banque pour mettre en place une facilité de caisse, demander une modularité pour vos prêts immobiliers, un différé partiel ou complet de vos échéances, etc. Votre banque a tout intérêt à vous aider (confirmé par un banquier);
  • contacter vos assurances, certaines assurances mettent en place des mesures exceptionnelles pour venir en aide à leurs assurés (confirmé par un assureur);
  • se renseigner sur les mesures de chômage partiel pour vos salariés, etc.

Si vous avez d’autres idées ou eu connaissance d’autres mesures, partagez-les nous afin que le plus grand nombre en profite. SECRETARIAT@FFPMI.EU

Suivez-nous sur les réseaux sociaux. Nous vous transmettrons toutes les informations que nous pourrons obtenir concernant la mise en place d’aides gouvernementales au fur et à mesure que nous les aurons. La FFPMI est là pour vous défendre et reste très mobilisée sur ce sujet.

Vous pouvez également vous rapprocher de vos CMA régionales, qui mettent en place des cellules de crise pour vous aider à trouver des solutions.
https://cma-france.fr/2020/03/15/acte3/

https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde

Comment agir positivement pour son entreprise pendant le confinement?
Mettez à profit ce temps qui vous est donné. Concentrez-vous sur tous les domaines que vous pouvez travailler depuis chez vous, et que vous ne prenez jamais le temps de faire. Optimisez vos méthodes de travail, formez-vous en ligne, travaillez votre créativité, faites preuve d’imagination, les occupations ne manque pas!

Quelques pistes non exhaustives:

  • faire un bilan économique approfondi de son entreprise et retravailler projections, business plan, objectifs...;
  • mettre à jour toute sa paperasse, comptabilité, fichiers clients...;
  • tester de nouveaux outils, logiciels, applications, pour optimiser vos méthodes de travail, votre organisation, la gestion de votre temps...;
  • refaire ou peaufiner vos sites internet;
  • travailler vos communications, votre branding, et réfléchir à vos méthodes marketing;
  • avancer vos post-traitements, vos albums...;
  • travailler sur des projets perso laissés de côté et prendre le temps de s’inspirer;
  • découvrir des artistes, lire, rêver, entraîner sa créativité…;
  • faire des apéro-skype avec les collègues! On a plus que jamais besoin de se soutenir les uns les autres et de ne pas se sentir seuls dans cette galère. Profitons-en pour échanger sur nos problématiques d’entrepreneurs et/ou de photographes/vidéastes, entraidons-nous et grandissons ensemble.

Pourquoi les mesures individuelles d’hygiène strictes ne suffisent plus et pourquoi on ne peut plus, jusqu’à nouvel ordre, réaliser de séance photo, même en tête à tête?
Tant que le virus circulait à taux faible sur le territoire, on pouvait espérer contenir l’épidémie avec des mesures individuelles d’hygiène strictes. Ces mesures sont toujours aussi importantes et doivent devenir des gestes systématiques. Mais aujourd’hui le nombre de cas est trop important pour que ces gestes sans confinement suffisent à ralentir l’épidémie.

Le nombre de nouveaux cas qui apparaissent chaque jour indique que le risque principal maintenant est d’être porteur sain ou avec peu de symptômes. Il faut donc partir du principe que tout le monde est à risque contagieux. Or, le pouvoir de contagion du virus est d’environ 3. Cela veut dire qu’à chaque interaction sociale, un individu porteur du virus (qu’il soit sain ou malade) le transmet à 3 personnes en moyenne (même avec des mesures d’hygiène strictes, car on ne peut pas tout contrôler).

L’urgence est de freiner l’augmentation exponentielle du nombre de cas pour limiter le risque de dépassement des capacités de prise en charge médicale. C’est ce dont tout le monde parle: “aplatir la courbe épidémique”. Pour cela, il faut que le taux de contagion du virus redescende sous la barre de 1 (mois de 1 contamination par personne porteur du virus). C’est statistique, si la population entière divise ses interactions sociales avec toute personne extérieure à son foyer par 4, on repasse sous le seuil de contagion de 1. Mais tout le monde ne pourra pas limiter ses interactions sociales pour des raisons professionnelles de maintien des services publiques, de santé et d’alimentation. C’est donc à tous les autres de s’isoler pour le bien collectif et c’est pour ça qu’il est si important que chaque personne limite au strict minimum TOUTES ses interactions sociales.

Une courbe qui résume la situation clairement:

Pour ceux qui veulent aller plus loin, différents articles qui analysent la dynamique de la pandémie et permettent de comprendre les mécanismes de contagion et d’amplification :

https://www.washingtonpost.com/graphics/2020/world/corona-simulator/

https://medium.com/tomas-pueyo/coronavirus-agissez-aujourdhui-2bd1dc7838f6

https://sciencetonnante.wordpress.com/2020/03/12/epidemie-nuage-radioactif-et-distanciation-sociale

Et pour suivre la situation en France, les infos du gouvernement sur le coronavirus:
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus 

Beaucoup d’entre vous sont inquiets et nous le comprenons. Nous le sommes aussi, mais nous devons rester optimistes et espérer que des solutions seront rapidement efficaces.
La responsabilisation de chacun est la seule clé que nous ayons pour sortir de cette crise, et la FFPMI s’engage à vos côtés. Pour finir toutes nos pensées vont vers les malades et vers nos professionnels de santé qu’on soutient, qu’on encourage et qui ont du mérite.

Prenez soin de vous, prenez soin de vos proches, et restez chez vous! 

Bienveillance, civisme et solidarité sont encore plus nécessaires que d’habitude.


La Fédération Française de la Photographie et des Métiers de l’Image