Chargement...

PLAN DE DECONFINEMENT - Communiqué du 28 avril - Analyse des annonces du 1er Ministre

Évènements

DERNIERE MINUTE

Grande enquête sur les métiers de l'image

04/2020 — En savoir plus

COVID-19 : Fonds de solidatité FFPMI

04/2020 — En savoir plus
PLAN DE DECONFINEMENT - Communiqué du 28 avril - Analyse des annonces du 1er Ministre

PLAN DE DECONFINEMENT - Communiqué du 28 avril - Analyse des annonces du 1er Ministre

Le premier ministre a présenté, aujourd’hui mardi 28 avril à l’Assemblée nationale, les grandes lignes d’un plan de déconfinement pour l’après-11 mai. Ce déconfinement ne sera possible que dans un contexte très maîtrisé.

Nous souhaitons commencer par insister sur certains points particulièrement importants.

Annoncé pour le 11 mai, le déconfinement ne pourra avoir lieu que si tous les indicateurs épidémiologiques sont “au vert”.

Ces indicateurs seront suivis département par département, avec mise en place d’une carte des niveaux de circulation du virus, qui sera disponible dès le 7 mai. Les autorités locales auront la possibilité d’adapter le plan de déconfinement aux réalités du terrain. Il sera donc nécessaire de rester attentifs aux annonces et mesures locales. Le rôle de vos bureaux régionaux sera particulièrement important dans le suivi de ces informations.

ATTENTION : dans tous les cas, si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, pas de déconfinement !


Si et seulement SI les conditions sont favorables aux attentes des scientifiques, 3 phases sont envisagées :

  • une période test du 11 mai au 3 juin
  • au 3 juin, le déconfinement de certains secteurs (restés confinés après le 11 mai) sera envisagé. La situation sera évaluée fin mai, afin d’annoncer les évolutions post-3 juin.
  • reprise en septembre des secteurs les plus à risque (grands rassemblements dont ceux > 5000 personnes).

Au cours de chaque phase, le gouvernement se basera sur le suivi de l’évolution infectieuse, des conséquences médicales et des réactions de chacun pour orienter les nouvelles décisions.



1. Pour les commerçants et photographes de studio

Réouverture possible dès le 11 mai avec adaptation de vos locaux et gestes métiers grâce aux fiches sanitaires que nous sommes en train de faire valider pour couvrir vos pratiques, en particulier les plus à risque (grossesse et nouveau-né). ATTENTION : sur recommandation du gouvernement les personnes âgées ou à pathologie à risque sont encouragées à rester chez elles.


Il en va de notre responsabilité de ne pas encourager des comportements à risque. Nous devons avoir un discours responsabilisant envers nos clients.

Selon les recommandations du premier Ministre, nous pensons obligatoire :

  • le respect de la distanciation sociale et des gestes barrières envers vos clients ;
  • le port du masque pour le photographe/vidéaste et ses collaborateurs éventuels tout au long des rendez-vous et séances, ainsi que pour les déplacements en transport en commun et recours aux taxi/vtc.

    Il a été annoncé que les masques seront disponibles à l’échelle individuel via les circuits classiques de vente (pharmacie, commerce, internet). Une plateforme de e-commerce à destination des professionnels sera mise en place pour permettre l’approvisionnement local en grosse quantité.


2. Pour les prises de vue en extérieur, sur site professionnel ou à domicile du client

  • Reprise également dès le 11 mai (attestation de déplacement non obligatoire) ;
  • Maintien des distanciations et gestes barrière à respecter (fiches sanitaires à venir également) ;
  • Avec prise en compte de la fermeture jusqu’au 3 juin de certains lieux (plages, parcs et jardins selon départements).

ATTENTION : durant la 1ère phase, pas de déplacement au-delà de 100 km de votre domicile/studio. Les déplacements entre département seront encadrés et soumis à nécessité (motifs professionnels ne pouvant pas être évités uniquement). Là encore, faites preuve de civisme et privilégiez les interventions locales.



3. Pour le mariage et l'événementiel

aucune autorisation durant la 1ère phase du 11 mai au 3 juin (les lieux de réception, salles des fêtes, restaurants bars seront également fermés). Seuls les mariages pour cause urgente seront célébrés.

pas de cérémonies religieuses (sauf obsèques avec 20 personnes autorisées maximum) ;

pas de rassemblements de plus de 10 personnes, même rassemblements privés, jusqu’au 3 juin également ;

les rassemblements de plus de 5000 personnes, événements sportifs, festivals, salons, etc. restent interdits jusqu’en septembre ;

pour les photographes intervenant à l’international, les frontières avec les pays non-européens restent fermées pour le moment. Pas de précision pour l’instant concernant les frontières européennes, mais les déplacement seront probablement limités au moins jusqu’au 3 juin. Les annonces pour les vacances estivales seront faites fin mai, nous pouvons espérer plus de précisions à ce moment-là.

Nous insistons sur le fait que le gouvernement a annoncé une analyse de la situation à la fin du mois de mai, avant de pouvoir envisager de nouvelles autorisations à partir du 3 juin. Pour le secteur du mariage et de l’événementiel, la patience est donc encore de mise jusqu’à fin mai.

L’équipe de la FFPMI continue de vous accompagner et œuvre pour que le déconfinement se passe de la meilleure des façons pour vous, professionnels de l’image (photographes et vidéastes) ! Nous reviendrons vers vous très prochainement au sujet des fiches sanitaires évoquées plus haut afin de préparer la réouverture de nos boutiques et studio et reprendre nos activités dans les meilleures conditions.

D’ici là, soyez responsables, respectez strictement les consignes de confinement jusqu’au 11 mai et évitez tout relâchement … dans notre intérêt commun !