Chargement...

La photographie aquatique sociale

Interviews

DERNIERE MINUTE

MPPF : Participez au plus grand concours photo réservé aux p...

07/2020 — En savoir plus

COVID-19 : Fonds de solidarité FFPMI

04/2020 — En savoir plus
La photographie aquatique sociale

La photographie aquatique sociale

La photographie aquatique a pris beaucoup d'ampleur ces dernières années. Alison Bounce, spécialiste en la matière nous parle de sa façon de concevoir cette discipline qui demande des connaissances techniques poussées.

La photographie aquatique par Alison Bounce.

La photographie aquatique , une discipline en vogue ! Depuis 2015, Alison Bounce s'est spécialisée dans la prise de vue sous-marine. Elle partage avec nous aujourd'hui son parcours et son univers .

La photographie aquatique sociale
crédit photo : Alison Bounce

Longtemps j'ai photographié des futures mamans pour leur offrir de belles images. Hélas, je me suis rapidement lassée. Intrépide, je suis en permanence à la recherche de nouveaux challenges. Une fois de plus, c'est mon expérience personnelle qui m'a conduite à la photographie aquatique.

La photographie aquatique sociale
crédit photo : Alison Bounce

Lors d'un voyage j'ai rencontré une future maman qui baignait son aînée dans le lagon de Bohol où je passais mon temps à observer la faune et la flore en snorkeling. Depuis la surface, rien d'extraordinaire. Mais sous l'eau c'était magique ! L'enfant était émerveillé et semblait si paisible. Pour la petite histoire, j'ai d'abord cru qu'elle allait le noyer. Et c'est plus tard, en procédant à quelques recherches que j'ai découvert les bébés nageurs et plus particulièrement la cover de Nirvana. #nocoment.

La photographie aquatique sociale
crédit photo : Alison Bounce

Toujours est il qu'à partir de ce moment là j'ai décidé de m'équiper et de débuter la prise de vue sous-marine sociale. Sur le papier cela semblait simple et carrément excitant. En pratique, il m'aura fallu prés de un an pour comprendre et développer mes propres techniques de prise de vue, ainsi que mettre en place un cadre de sécurité pour le confort de mes futurs clients. Mon passé de sapeur pompier m'aura bien aidé à ce moment là.

Et oui , photographier sous l'eau comporte des risques . Il est donc primordial de le connaitre pour les prévenir et mettre en place un dispositif en cas de souci. On a souvent tendance à penser seulement au résultat, à la dimension artistique qu'offre ces séances. Malheureusement on oubli que notre organisme n'est pas adapté à l'eau ou encore qu'il faut un matériel spécifique pour cela. C'est ce que nous enseignons en premier à nos élèves lors de fludity. Delphine Denans et moi-même avons mis en place une formation aquatique pour partager les basiques de l'activité. Nous avons vu tant de photographes se lancer à l'aveugle, qu'il nous a semblé evident d'avoir un message précis sur le contexte et la réalisation de ces séances photo. C'est donc trois jours de formation avec des intervenants professionnels et experts en leur domaine comme maître nageur, sage-femme et apnéiste qui viennent renforcer notre savoir.

La photographie aquatique sociale
crédit photo : Alison Bounce

Une fois que l'on a compris et que l'on maîtrise parfaitement ceci, c'est du pur bonheur. Aujourd'hui je ne m'ennuie plus. Le challenge se renouvelle lors de chaque séance photo. J'ai poussé l'expérience plus loin à vrai dire. A présent ce ne sont plus des shooting sous l'eau, ce sont des expériences artistiques que je propose. Rien n'est laissé au hasard. Je crée selon les personnes et leurs projets. L'eau n'est pas seulement un prétexte pour shooter, elle est mon outil. Grace à elle j'explore de nouveaux horizons. Mon univers est totalement onirique. Elle me fait voyager par l'imaginaire mais également au bout du monde. Les eaux limpides de la planète m'appellent sans cesse. C'est inépuisable

La photographie aquatique sociale
crédit photo : Alison Bounce