Les 4 missions de la FFPMI

DERNIERE MINUTE

Film promotionnel : les photographes professionnels à l'honn...

11/2022 — En savoir plus

Congrès des métiers de l'image 2023 : la billetterie est ouv...

07/2022 — En savoir plus
4 missions pour pérenniser et développer le métier de photographe de demain
La Fédération Française Nationale des Photographes et Métiers de l’Image (FFPMI) agit pour le rassemblement, la défense et la promotion des photographes artisans de France dans le but de pérenniser et de développer le métier de photographe de demain.
Convaincu que le métier de photographe repose sur des compétences techniques, artistiques et humaines spécifiques, la FFPMI œuvre dans un esprit de partage, d’ouverture et d’innovation à travers ses actions de lobbying, de conseil juridique et technique, de formation et de communication.
La fédération s’attribue ainsi 4 missions principales pour répondre à l'intérêt de ses membres et aux objectifs qu’elle s’est fixées :
  • Rassembler : Rassembler les acteurs et les compétences pour permettre aux photographes de sortir de l'isolement par un soutien humain et technique efficace.
  • Promouvoir : Faire connaître et reconnaître le métier de photographe artisan auprès des photographes, du grand public et des médias.
  • Défendre : Défendre la profession pour pérenniser et développer le métier de photographe artisan.
  • Informer : Faire évoluer le métier par la professionnalisation, la formation et l’innovation.
Rassembler les acteurs et les compétences 

La FFPMI organise des événements pour accueillir ses adhérents et les photographes débutants et confirmés autour de moments conviviaux dans le but de consolider et de développer les liens entre les acteurs de la profession.

--> Temps fort de la FFPMI, le Congrès national bi-annuel, il offre à chacun l’opportunité de se rencontrer, de se retrouver et d’échanger autour de moments conviviaux et festifs. Ce congrès est l’événement rassembleur de la « famille FFPMI » qui s’articule autour de la remise de titres et de concours reconnus par la profession et de 3 jours de débats, de tables rondes sur les enjeux du métier et les nouvelles façons d’exercer. 
Le programme propose aussi l’intervention des grands noms de la photographie dans un esprit multiculturel et multi-spécialités.

Le prochain congrès aura lieu à Vannes, les 23, 24 et 25 avril 2023.
Au-delà du rassemblement, le Congrès de la FFPMI crée une véritable cohésion et une motivation collective dont chacun mesure les retombées au quotidien.
Un salon professionnel National dédié aux partenaires-exposants est également organisé pendant le congrès. Les marques présentes proposent aux photographes de nouveaux produits à la pointe de l'innovation et des solutions et services permettant d'anticiper leurs besoins.
Des rencontres et salons locaux sont organisées dans différentes régions.

La FFPMI rassemble, concrètement...
La FFPMI organise des événements pour accueillir ses adhérents et les photographes débutants autour de moments conviviaux dans le but de consolider et de développer les liens entre les acteurs de la profession.

Au niveau national
La FFPMI organise un Tour de France annuel pour aller à la rencontre des photographes et leur donner envie de rejoindre le mouvement et les idées défendues par le syndicat. Le Salon de la Photographie (Paris) est également l’occasion d’aller annuellement à la rencontre des professionnels et des consommateurs pour développer du lien et recruter de nouveaux adhérents.

Au niveau régional
Les antennes régionales de la FFPMI organisent des rencontres thématiques pour que les anciens et les nouveaux adhérents se réunissent autour d’un sujet technique ou d’une question liée au métier dans des espaces personnalisés (studio d’un membre…). Régulièrement des évènements sont organisés en région dans le but de créer des liens entre les adhérents et d'aider chacun à construire son réseau.

Faire connaître et reconnaître le métier de photographe artisan auprès des photographes, du grand public et des médias.

La FFPMI valorise le métier de photographe en soutenant et en développant des concours reconnus donnant une véritable visibilité aux lauréats
-
Concours nationaux : Portraitiste de France – Objectifs d’Or – Trophée Photo d’Entreprise.
- Concours européens : Le QEP et le master QEP, deux concours de la FEP (Fédération Européenne de la Photographie) par spécialités.
Via la campagne de relation presse menée par la FFPMI, les concours permettent aux lauréats d’accroître leur visibilité et de développer sensiblement leur activité
Les concours reposent sur un règlement strict et l’appréciation de jurés titrés, faisant autorité dans la profession.

La FFPMI défend le métier de photographe en participant et en produisant des événements de sensibilisation et d’information à destination du grand public et des médias

La FFPMI sensibilise et informe les photographes et les clients via son site Internet (metiersdelimage.fr).
Le site Internet du syndicat est une plate forme contributive et interactive pour :
- mettre en relation les photographes, les clients et les prospects (page de présentation dédiée)
- informer et s’interroger sur la profession
- accéder aux outils de la professionnalisation (base de documentation juridique et technique, formations, événementiel…),
- recevoir, via la newsletter de la FFPMI, l’actualité à chaud sur la vie du syndicat, le droit, l’événementiel…

Ses rubriques répondent directement aux préoccupations comme aux centres d’intérêts de ses abonnés. Elles englobent : l’actualité et l’agenda du syndicat, le marketing, les droits, les concours, les formations, les conseils techniques, les innovations en cours et à venir, la littérature et les nouveaux logiciels, la mise à l’honneur de photographes débutants et confirmés …
LA FFPMI participe aux côtés de l’Éducation Nationale et de la filière des Chambres des Métiers à la mise en conformité et à la définition des diplômes du secteur de la photographie.

Les actions de promotions de la FFPMI en quelques lignes...
Les représentants de la FFPMI siègent au sein des commissions de travail des deux filières professionnelles : la Commission des Examens de l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et la 12ème Commission Paritaire Consultative pour l’Education Nationale.
Cette implication débouche sur l’élaboration d’un document officiel (le « référentiel de diplôme ») et sur l’analyse du niveau de qualification demandé par les entreprises.

Les adhérents de la FFPMI peuvent ainsi devenir formateurs et participer à l’élaboration des sujets des diplômes, aux jurys…
L’implication de la FFPMI dans le domaine éducatif a pour but d’améliorer la qualité des filières et leur adéquation avec les besoins du marché.
Ces formations sont dispensées à l’initiative des régions et de la direction générale. Elles permettent, toute région confondue, de mettre les photographes du réseau FFPMI en contact direct. En parallèle, les régions organisent des stages spécifiques pour leurs adhérents (web, prise de vue mariage…).

Défendre la profession pour pérenniser et développer le métier de photographe artisan 

La FFPMI défend collectivement les intérêts des photographes artisans par des actions de lobbying national et régional auprès des pouvoirs publics (mairies, collectivités territoriales, Sénat, Assemblée Nationale …)
L'exemple d'un lobbying réussi : celui de la photo d’identité
Quel combat ? Un combat contre la nationalisation de la prise de vue et la possibilité pour les mairies d’effectuer en interne les photos d’identité.
Quels enjeux ? Un marché de 3,3 millions de passeports, 5 millions de cartes d’identité et de 2,3 millions de permis de conduire. La menace de la perte de 20 à 30 % du chiffre d’affaire annuel et la disparition de 8 000 emplois dans toute la profession (artisans, salariés, sociétés de cabines automatiques, sous-traitants).
Quel succès ? L’API et le collectif qu’elle fédère (FFPMI inclus) ont réussi à faire reconnaître les droits des photographes pour la photo d’identité.


La FFPMI au travers de sa structure SAUPROMI (Sauvegarde et Protection des Métiers de l’Image) organise au niveau national et régional une veille sur la bonne application des règles lois et chartes en vigueurs dans notre profession. Pour en savoir plus sur la SAUPROMI
La défense de la profession, en quelques actions...
La FFPMI défend collectivement les intérêts des photographes artisans par des actions de lobbying national et régional auprès des pouvoirs publics (mairies, collectivités territoriales, Sénat, Assemblée Nationale…)
La FFPMI s’appuie sur un réseau de partenaires large constitué de l’API, la CFP, l’USPII, l’UPP, le SIPEC…. L’API (Association de la Promotion de l’Image), rassemble tous ses acteurs pour promouvoir les métiers de l’image par des actions de lobbying collectives.
La FFPMI a également un rôle de représentativité auprès de l’Etat et des différents organismes sociaux et professionnels.
Il peut être maître d’œuvre dans la rédaction de nouvelles Conventions collectives (texte qui a pour but d’améliorer le code du travail, de définir les relations entre le salarié et l’employeur que ce soit au niveau individuel ou collectif).

Exemples d’actions :
Photo d’identité, TVA à 5,5%, participation aux groupes de travail au Sénat, Convention collective du 31 mars 2000, défense des intérêts des entreprises par la participation aux négociations collectives, portraits individuels en établissements scolaires, …

La FFPMI défend les intérêts de la profession au niveau européen via son implication prépondérante au sein de la FEP
La Fédération Européenne de la Photographie, reconnue par les institutions européennes, réunit 20 nations de l’UE et mène une action de représentation de la photographie au sein de l’Union européenne. Sa Commission syndicale s’occupe notamment du développement de la représentation de la profession. Elle exerce un partenariat plus actif auprès des institutions européennes pour la défense des intérêts des petites et moyennes entreprises.

La FFPMI est un conseiller juridique dans les domaines du droit du travail, des relations avec les salariés et pour l’application de la Convention Collective des Professionnels de la Photographie
Les adhérents peuvent directement poser leurs questions à la direction générale du syndicat qui met, suivant la nature des besoins, en relation ses adhérents avec des cabinets d’expertise juridique référencés,

Faire évoluer le métier par la professionnalisation, la formation et l’innovation.

La FFPMI assure une veille technique, juridique et professionnelle
Cette veille a pour but de donner aux adhérents une information pertinente et actualisée dans les domaines de la formation continue, des droits et des devoirs des photographes et de l’information nationale et internationale relative au monde de la photographie

La FFPMI recense, diffuse et interroge les innovations de demain
Via son implication prépondérante au sein des salons, de la Fédération Européenne de la Photographie et des événements qu’il fédère (congrès, débats, formations…), le syndicat et ses acteurs ont pour ambition de contribuer à la modernisation du métier.




Tous les adhérents de la FFPMI sont automatiquement abonnés au Magazine professionnel "Profession Photographe". 
Profession Photographe informe ses lecteurs sur tout ce qui touche à l’exercice de leur profession : information juridique, comptable, technique, économique, associative, actualités sur les expositions, les festivals, les livres…
Défendre les photographes professionnels, c’est aussi sensibiliser les utilisateurs au respect du code des usages en matière d’illustration photographique et plus généralement du code de la propriété intellectuelle.
Profession Photographe rappelle régulièrement les règles légales en la matière et met en évidence les bonnes pratiques et ceux qui les mettent en œuvre. À l’inverse, il s’applique à dénoncer le non-respect des lois et les auteurs des infractions.
Défendre les photographes professionnels, c’est enfin montrer le travail des photographes. Profession Photographe réserve une large place à la photo avec pour volonté de montrer les tendances de toute la photographie : portrait, mariage, architecture, sport, photojournalisme, art.