Recruter un alternant - mode d'emploi

Juridique

DERNIERE MINUTE

Film promotionnel : les photographes professionnels à l'honn...

11/2022 — En savoir plus

Congrès des métiers de l'image 2023 : la billetterie est ouv...

07/2022 — En savoir plus
Recruter un alternant - mode d'emploi

Recruter un alternant - mode d'emploi

Pour favoriser le recrutement des apprentis et des alternants, le gouvernement a mis en place des aides exceptionnelles prévues dans le cadre du plan 1 jeune, 1 solution. Si elles devaient initialement s’achever le 30 juin prochain, elles bénéficient finalement d’une prolongation au moins jusqu’à la fin de l’année 2022.
La FFPMI a accueilli Cédric Gardin, Professeur en Photographie au Campus de Bobigny et Caroline Khadir, coordinatrice des dispositifs d'Avenir ce mardi 31 mai 2022 pour répondre à toutes vos questions.


Afin de vous permettre de retrouver rapidement les informations principales, nous avons compilé ci-dessous en quelques points les grandes thématiques abordées avec nos invités.

1/ Pourquoi recruter un alternant aujourd'hui ?
- Former de futurs photographes, avec une réelle connaissance du marché.
- Aider une nouvelle génération de photographes à vivre de leur passion.
- Former un futur collaborateur.

2/ Combien ça coûte ?

Avec les aides actuelles, l'embauche d'un apprenti revient très peu cher, notamment la première année.
Pour l'embauche d'un apprenti de moins de 18 ans, l'aide peut aller jusqu'à 5000 € la première année.
Pour l'embauche d'un apprenti de plus de 18 ans, l'aide peut aller jusqu'à 8000 € la première année.
L'aide est versée mensuellement.
La seconde année, l'aide peut aller jusqu'à 2000€.

Par exemple :
L'embauche d'un apprenti (18-20 ans) sur une durée de 2 ans revient concrètement à 336 € par mois sur 2 ans, soit 16 €/jour.
Année 1 : 8280 € brut, dont 8000 € pris en charge par l'état, reste à charge 280 €
Année 2 : 9804 € brut, dont 2000 € pris en charge par l'état, reste à charge 7804 €
Reste à charge sur 2 ans : 8 084 €, soit 336 €/mois sur 24 mois

3/ Comment devenir maître d'apprentissage
Afin de pouvoir accueillir un apprenti, il faut remplir l'une de ces deux conditions :
- soit vous avez 2 années d’expérience professionnelle en relation avec la qualification visée tout en ayant un diplôme correspondant à celui préparé par le jeune
- soit vous avez 3 années d’expérience professionnelle en rapport avec la qualification visée par le diplôme préparé par le jeune.
Attention, le nombre maximal d’apprentis pouvant être accueillis simultanément dans une entreprise est fixé à deux pour chaque maître d’apprentissage.
Bon à savoir : seule l'expérience du Maître d'apprentissage est prise en compte, il n'y a pas de limites au regard de son statut fiscal. Un micro-entrepreneur peut donc accueillir un apprenti au sein de son entreprise.

4/ Où puis-je trouver un candidat pour l'alternance ?

Le recrutement peut se faire au travers du réseau de l’école mais également depuis votre réseau (stagiaire venu en entreprise, connaissance,…). Mais les jeunes sont aussi très actifs sur les réseaux sociaux comme LinkedIn et on peut aussi trouver des profils sur les sites de Pôle Emploi et le site 1jeune1solution,...
Pour les CFA de Nîmes, Tourcoing, Rennes, Lyon, Chalon-sur-Saône, Bordeaux et Paris, un service dédié est à votre disposition pour déposer votre offre et recevoir des CV de candidats à la formation.  Vous avez également d'autres écoles qui proposent de l'alternance (bac pro et BTS).

5/ Quelques clés pour un bon recrutement
Définissez le poste que vous allez proposer. Beaucoup de candidats ont une vision idéalisée de la photographie. Faites donc bien le point sur votre projet de poste. Demandez aux candidats un portfolio, discutez avec eux de leur projet professionnel et essayez de découvrir leur intérêt pour le métier.
Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail, avec des droits (congés payés,...) et des devoirs (respect des horaires,...).
Sachez que vous pourrez, si malgré toutes les précautions le candidat ne convenait pas, rompre le contrat dans les 45 jours de la période d'essai (en entreprise, donc hors temps scolaire).

6/ Que faire une fois qu'on a trouvé le profil idéal ?
Elaborez un projet de contrat avec le CFA, qui sera édité ensemble avec la convention de formation. La signature est tripartite (l'apprentie, l'entreprise et le CFA).
Le contrat signé par les trois parties (employeur, apprenti (ou dans le cas des mineurs, leur représentant légal) et CFA), puis le CFA s'occupe de la transmission à l’OPCO COMMERCE (code NAF 7420Z).
Pour prétendre à l’aide de l’état, il faut que l'employeur (ou son comptable) crée un compte sur https://sylae.asp-public.fr/sylae/ pour pouvoir transmettre le DNS mensuellement et recevoir l'aide.

7/ Et pour que ça fonctionne au quotidien ?

- Élaborez un plan de formation interne pour votre apprenti.e
- Réalisez une progression pas à pas et montrez lui la marge de progression au sein de votre entreprise.
- Prenez le temps chaque fin de semaine pour faire un débriefing de la semaine. L’échange est la base d’une bonne relation.
- Intéressez-vous à son travail personnel et motivez-le à poursuivre ses recherches photographiques.
- Intégrez également l’apprenti à vos recherches photographiques, mais également marketing et commerciales.

Vous avez des questions particulières ?
N'hésitez pas à contacter la commission Education et enseignement de la FFPMI par email : [email protected]