Chargement...

Action politique: Lettre ouverte à Alain Griset

Évènements

DERNIERE MINUTE

Congrès des métiers de l'image : Réservez la date !

01/2021 — En savoir plus

Portraitiste de France. Tentez le diplôme des meilleurs port...

12/2020 — En savoir plus
Action politique: Lettre ouverte à Alain Griset

Action politique: Lettre ouverte à Alain Griset

La FFPMI demande au gouvernement d’autoriser les photographes et vidéastes professionnels à reprendre leurs activités.
Jeudi 18 mars 2021, la nouvelle tombe : 16 départements français sont à nouveau confinés. Le décret publié au JO du 20 mars entraîne un arrêt partiel des activités photographiques dans les départements concernés

Comme vous le savez, pendant le 2nd confinement, notre fédération s’était activement battue pour obtenir la reprise de certaines de nos activités qui nous semblaient essentielles, négociations qui n’avaient pas pu aboutir avant la reprise générale de la plupart des secteurs d’activité en décembre. 

Devant le choix du gouvernement d’autoriser, pour ce 3ème confinement, l’ouverture de certains commerces qui ne sont pas de première nécessité, comme les coiffeurs, les disquaires ou encore les fleuristes, il nous semble encore plus indispensable de faire entendre notre voix et demander la reprise de nos activités photographiques, en particulier celles qui nous semblent essentielles et non reportables.

Dès vendredi 19 mars, des échanges ont eu lieu avec le gouvernement. Un courrier officiel, que vous pouvez consulter ci-dessous, est parti à destination du cabinet du Ministre délégué chargé des PME, Alain Griset. Ce courrier a aussi été adressé au cabinet du Premier Ministre et du Ministre de la Santé. Le président de la CNAMS et celui de l’U2P ont également été alertés afin qu’ils nous soutiennent dans nos demandes, ce qu’ils ont accepté. Enfin, nous avons joint à l’ensemble de nos communications notre guide sanitaire, dont le gouvernement a connaissance depuis des mois, et qui est un argument de poids pour montrer que nos professionnels sont responsables et savent s’adapter pour éviter les risques de contamination.


Notre président, Laurent Belet, a eu un entretien téléphonique lundi avec le cabinet du Ministre Alain Griset. Le gouvernement a entendu nos revendications et nos arguments de défense en faveur des métiers de l’image. Ils se sont engagés à nous répondre jeudi au plus tard

Les discussions sont donc en cours, le dossier est sur la table du gouvernement, et nous ne ménagerons pas nos efforts tant que nous n’aurons pas reçu une réponse cohérente, adaptée et argumentée de la part du Ministère, réponse que nous espérons fortement positive.

En attendant une avancée côté gouvernement, les restrictions sanitaires établies par le décret sorti au JO du 20 mars s’appliquent. Vous pouvez consulter les conséquences de ce nouveau décret pour notre secteur et nos recommandations sur l’article dédié

Nous savons que cette énième situation pèse sur le moral de nos professionnels. La FFPMI envoie son soutien à tous les photographes et vidéastes des 16 départements confinés, et à l’ensemble de la profession aujourd’hui en souffrance depuis plus d’un an. 
Nous continuons notre mobilisation pour vous défendre et vous tenir informés au jour le jour.
Soyez patient, soyez résilient, mais gardez votre optimisme. Et prenez soin de vous !

Les équipes de la FFPMI